SsangYong Motor 쌍용자동차

  • Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 5 mai 2011

5 mai, 2011

L’essai du SsangYong Korando!

Classé dans : Actualité SsangYong,Essai du Korando,Le C 200 / Korando — raphael33 @ 23:18

SsangYong Korando e-XDI 200 Luxe

175 ch

essaikorando371.jpg

C’est par un beau samedi que l’occasion d’essayer le nouveau Korando m’a été donnée. En arrivant à la concession d’Aquitaine Auto, le nouveau crossover m’attendait avec des lignes inhabituelles chez SsangYong…

essaikorando18.jpg

Clé en main, j’ouvre la porte conducteur pour prendre place à bord.

Contact mis, c’est parti!

A peine la concession dans le rétroviseur, je me fais remarquer… Le nouveau Korando est regardé! Au fil de l’essai, les têtes se retourneront sur son passage. Preuve en est que sa ligne est une vraie réussite!

De fait, avec un coup de crayon signé Giugiaro et une sensualité affichée, le Korando ne peut qu‘être admiré.

essaikorando17.jpg essaikorando10.jpg

Je prends la route pour faire un arrêt à une quinzaine de kilomètres. Durant ces quelques tours de roues, j’ai pris conscience de ce sentiment de sécurité qui émane de l’habitacle du nouveau SsangYong. Assis en hauteur, capot visible et insonorisation maîtrisée participent à ce sentiment de sérénité. Nous nous arrêtons pour faire une petite série de photos et nous repartons…

 essaikorando14.jpgessaikorando15.jpg essaikorando5.jpg essaikorando7.jpg essaikorando21.jpg

Reprise de la route, le moteur chaud. Le diesel un peu bruyant à froid et en accélération (tout à fait acceptable cependant) devient plus que discret à vitesse stabilisée. L’insonorisation est parfaitement maîtrisée pour ce qui est des bruits d’air et de roulement.

Le confort en lui-même se révèle d’un bon niveau avec un juste équilibre. Les suspensions travaillent bien offrant une certaine fermeté à l’allemande sans jamais prendre en défaut ses occupants. Il y a pire référence…

Les sièges participent également à ce bien-être grâce à un bon maintien et une belle qualité du cuir.

essaikorando471.jpg essaikorando481.jpg

 

De plus la position de conduite idéale se trouve aisément par les nombreuses possibilités de réglage du siège conducteur et du volant.

Les places arrière sont vastes et la longueur aux jambes royale et sans tunnel central! Des adultes d’1m85 peuvent y tenir sans aucun problème. Les dossiers de la banquette bénéficient d’un réglage de l’inclinaison pour un meilleur agrément.

Sur le plan de l’habitabilité, seule la contenance du coffre (486 dm3 à 1312 dm3 banquette rabattue) est moyenne. Sachez que vous avez également sous le plancher de coffre un rangement très pratique et de bonne capacité.

essaikorando32.jpgphoto0392.jpg

 

 

Dans l’absolu, les valeurs restent tout à fait appréciables surtout au regard de l’habitabilité des places arrière. De plus les dossiers de la banquette sont asymétriques et une fois pliés offrent un plancher parfaitement plat!

photo0394.jpg photo0397.jpg photo0396.jpg

 

Le Korando qui m’a été mis à disposition bénéficiait du 4 cylindres diesel 2L fort de 175 ch (une version un peu moins puissante arrivera par la suite) à boîte manuelle à 6 rapports. Cette nouvelle génération de moteur ne cache pas son jeu! Il est puissant, fort en couple (36 Nm) et très vif à l’accélération sans jamais en devenir violent.

essaikorando30.jpgessaikorando58.jpg

Les performances sont à la hauteur des espérances avec le 0 à 100 km/h en 10 secondes. Les reprises quant à elles sont du même ordre! Le 90 à 120 km/h en cinquième tombe en 8 secondes et en 10’5 sur le sixième rapport.

Le moteur est rond mais un peu creux à très bas régime. Cela étant lorsque que le couple entre en jeu, les 175 ch vous procurent un grand plaisir!

L’autre élément favorisant ces bonnes performances se trouve dans la transmission qui fait preuve d’un étagement presque parfait, (le premier rapport étant un peu court), le guidage n’appelle aucune critique. Il en va de même pour le verrouillage des vitesses qui est  net et précis.

Pour finir ce tableau dynamique, orientons notre regard du coté de la tenue de route de ce voyageur…

Grâce à sa nouvelle caisse monocoque et un gros travail sur les suspensions, le Korando ne prend pas de roulis et reste ferme sur ses appuis.

Tout au long de cet essai, le nouveau SsangYong a fait preuve d’un bel équilibre routier. Sa tenue de cap est stricte et sa direction assistée ne vous isole pas de la route.

essaikorando27.jpg

 

Deux niveaux de finition sont disponibles avec une version Confort, déjà fort bien équipée et une version Luxe qui est le cas présent.

Nous avons donc au chapitre équipements les avantages suivants: jantes alu 17 pouces, climatisation automatique, sièges chauffants à l’avant et à l’arrière, siège conducteur électrique, miroirs de courtoisie éclairés, rétroviseur intérieur photosensible, alarme périmétrique, antidémarrage par transpondeur, rétroviseurs électriques dégivrants et rabattables, radar de recul, régulateur de vitesse avec fonction ECO, toit ouvrant électrique, vitres assombries, connexion bluetooth, MP3 et USB, etc.

essaikorando39.jpg essaikorando42.jpg essaikorando40.jpg essaikorando52.jpgessaikorando50.jpgessaikorando51.jpg

La version confort quant à elle est déjà très complète avec les jantes 16 pouces, la climatisation manuelle, les rétroviseurs électriques et dégivrants, l’ordinateur de bord, régulateur de vitesse, alarme, etc.

Vous l’aurez compris, affiché à partir de  24 990 euros, la gamme Korando qui débute en finition Confort n’a pas de concurrence! Enfin SsangYong vous offre une garantie de 5 ans / 100 000 kms + l’assistance.

Sachez également que les deux niveaux de finitions sont disponibles en 4 roues motrices.

 

Au chapitre des équipements de sécurité, le Korando  se dote sur les deux finitions de l’ABS, ESP, de l’assistance au freinage d’urgence (BAS), du contrôle actif de la prise de roulis (ARP), de l’aide au démarrage en côte (HSA), de l’antipatinage (FTCS), de l’allumage automatique des feux de détresse (ESS) et du répartiteur électronique de freinage (EBD).Par ailleurs le véhicule est équipé de 6 airbags ainsi que d’appuis-tête avant actifs, de fixations ISOFIX sur la banquette arrière.

 

Avant de conclure cet essai, il nous reste à aborder le chapitre du budget.

photo0386.jpg

Malgré ses 175 ch et une conduite énergique, le Korando a fait preuve d’une belle sobriété en affichant une consommation moyenne de 8,3 l/100 km. En outre le régulateur de vitesse dispose d’une fonction « ECO » permettant d’abaisser encore ce niveau.

En étant commercialisé à partir de 24 990 € en finition Confort, le Korando profite d’un équipement déjà pléthorique. Sur le niveau de finition Luxe, ici essayé, l’équipement se montre encore plus généreux avec un ticket d’entré fixé à 27 990 €. Si vous souhaitez bénéficier de la transmission intégrale, vous devrez ajouter 1 500 € à la facture. Enfin la peinture métallisée reste en option proposée à 500 €.

essaikorando33.jpgessaikorando34.jpgessaikorando25.jpgessaikorando24.jpgessaikorando11.jpg

 

 

BILAN:

En s’affichant à partir de  24 990 €, le Korando démontre que l’on peut acquérir un bon crossover très bien équipé avec une qualité de finition d’un bon niveau (au regard du tarif), une belle qualité d’assemblage des éléments de carrosserie et une robustesse visible et valorisante.

Mais le prix ne fait pas tout. A cela le nouveau Korando y ajoute un moteur performant, une tenue de route sereine, une consommation raisonnable et un confort appréciable.

Cette compétitivité attrayante fait que nous pouvons bien lui pardonner une sonorité moteur un peu trop présente à froid et en phase d’accélération mais aussi un manque de nerfs à très bas régime.

En conclusion, vous en aurez largement pour votre argent et bien plus en tenant compte de la garantie 5 ans.

 

 

essaikorando28.jpg

 

Je tiens à remercier Mathias BONIFACE et toute son équipe d’Aquitaine Auto pour leur gentillesse.

 

La SsangYong Chairman W F/L dans les rues de Corée !

Classé dans : Actualité SsangYong,La Chairman W — raphael33 @ 20:50

Vous noterez que le modèle dispose d’optiques avant composés feux diurnes à l’image de BMW, soulignés d’une vague de LED. Ce qui donne une jolie signature visuelle. Enfin, la calandre semble monumentale !

chwrestyle.jpg beb700ce6d55393bdd4dc004b890f43f.jpg

La partie arrière n’est pas en reste avec deux feux à LED beaucoup plus imposants que sur la version actuelle ainsi que de belles sorties d’échappement dans l’air du temps.

7c92dd9aa8cdbb8c231263260f80bee3.jpgchwrestyle2.jpg

BORN TO BE BIKER HARLEY-DAV... |
CB500T |
VITAL CONCEPT Racing |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sgva
| Restauration MG Midget 1500...
| VLDC Racing